Find PO&SIE on FacebookPO&SIE RSS feed

Shim Bo-seon

Septembre, 2013

 

Shim Bo-seon est né à Séoul en 1970. Il étudie la sociologie à l’Université Nationale de Séoul et reçoit un doctorat de l’université Columbia. Il enseigne la culture et le management à Kyung-hee Cyber Université.

En Corée, il a publié trois recueils : Quinze secondes sans tristesse (2008), La personne qui n’est pas devant moi (2011) et Arts noircis (2013). Il s’est vu décerner le prix littéraire Kim Jun-seong en 2009 et le prix de littérature Nojak en 2011.

Quelques sept poèmes ont déjà été présentés aux lecteurs français dans la revue Po&sie, traduits par Kim Hyun-ja.

Ces nouveaux textes, inédits, nous présentent un auteur réfléchi et engagé, à l’image des descriptions qu’il donne du quotidien des ouvriers sud-coréens, qu’il comprend et soutient (Le vingt-troisième homme, Texte en prose). Sans chercher à minimaliser la réalité, il la dévoile telle qu’elle est, dans ses difficultés et sa violence (Le sang, Les vacances de S). Pourtant, si certains écrits de Shim Bo-seon témoignent de situations extérieures et subies par les autres, d’autres poèmes sont plus personnels, comme Quelle est la grâce ? ou Ce n’est pas fini. On y découvre alors un homme compréhensif, qui s’offre à l’écriture poétique lorsque le rapport à autrui est trop difficile ; des poèmes empreints d’une grande sensibilité, un attachement réel aux mots, qui dépassent l’objet textuel pour devenir réflexions portées la lecture, l’écriture ou encore la poésie. (Le temps de la lecture, Une pensée).

Ces textes sont à lire dans notre rubrique COSMOPOLITES / CORÉE

Share/Save